Une journée déguisée

Qui a dit que le carnaval était pour les bébés ou que ça ne se faisait plus ? Et bien ces gens là ont tort! Et oui, après le carnaval de Venise, le carnaval de Nevers. En effet, à Nevers après le carnaval qui a eu lieu au lycée Alain Colas le 16 février, les deux lycées généraux Jules Renard et Raoul Follereau ont décidé que le jeudi 30 mars 2017 de 15h à 17h aurait lieu leur propre carnaval. Petits comme grands se sont déguisés sur un thème annoncé  » Le cinéma dans tous ses états ! « .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Beaucoup d’élèves ont pris le jeu sérieusement et les costumes étaient délirants passant d’un Disney à un film d’horreur! Leur réalisme était tel que nous retrouvions sans problème le personnage imité. L’imagination et le travail de recherche des participants étaient sans limite. A tel point que des lycéens ne se connaissant pas se prenaient en photo les uns, les autres pour immortaliser ces moments et ces costumes. A 15h tous les lycéens des deux lycées se sont rassemblés dans la cour située entre les deux lycées.

Les lycéens qui le souhaitaient pouvaient s’inscrire en vie scolaire pour participer à un concours du meilleur déguisement individuel et meilleurs déguisements collectifs. Une chorégraphie et une mise en scène étaient attendues. Pour les juger, huit jurys étaient présents: quatre élèves et quatre adultes. Se trouvaient également présents des animateurs aussi bien pour l’animation et la musique que pour présenter les participants au concours. Les lycéens étaient regroupés autour d’une place. Au début a eu lieu le défilé pour le meilleur déguisement individuel et c’est la  » chapelière folle » d’Alice au pays des merveilles qui a remporté le prix. Puis le défilé des déguisements collectifs avec des films cultes comme « Retour vers le futur », des films pour enfants « Aladin », des personnages célèbres mais c’est un groupe de supers héroïnes qui a remporté le prix avec leur chorégraphie en nous en mettant pleins les yeux.

On imaginait à travers ces défilés et ces représentations le travail de recherche et les efforts accumulés pour réussir une telle coordination surtout au niveau des déguisements collectifs et des chorégraphies proposées qui ont provoqué un réel engouement de la part des lycéens spectateurs. Au-delà du carnaval, c’était l’occasion pour tous ces lycéens de se retrouver autour d’un évènement festif leur permettant de créer des liens.

Une vente de gâteaux tenue par des lycéens des deux lycées était proposée. L’argent récolté est destiné à l’association UNICEF présente sur les lieux et sera destiné à participer au financement pour scolariser des enfants dans le monde qui n’ont pas accès à l’éducation.

A la fin de cette journée magique, les lycéens s’en sont retournés avec un sentiment de plaisir. Heureux d’avoir pu être présents et très certainement impatients de renouveler cette expérience l’année prochaine.

Billaut Cécilia, Bienvenu Anthime