De l’expressionnisme allemand au succès sur grand écran – Nosferatu (1922)

Nosferatu ,un classique de l’expressionnisme allemand et l’une des premières grandes réussites du cinéma fantastique.

Affiche du film.

Année de production: 1922
Réalisateur: Friedrich W. Murnau
Scénariste: Henrik Galeen
Acteurs: Max Schreck, Gustav von Wangenheim, Alexander Garnach, Greta Shroder
Genre: Fantastique-Horreur
Pays de production: Allemagne
Durée: 1h34
Sortie Allemagne: 4 mars 1922
Reprise en France: 11 décembre 2013

 

 

Les années 1930 sont fleurissantes pour Hunter un jeune agent immobilier qui part conclure la vente d’un château. Mais le châtelain des Carpathes se montre menaçant, lugubre…C’est alors qu’Hunter est tombé dans le piège du comte Orlock une créature assoiffé de sang…

Avant de commencer le film Nostferatu, on sait que l’on a face à soi un chef-d’œuvre.
Cette œuvre éternelle, bien qu’éloignée de ce que les spectateurs ont pour habitude de voir au cinéma est tout simplement excellente. En effet, ce film met en scène un vampire qui ne possède pas les mêmes critères que les films de vampire d’aujourd’hui.

Les décors sont bien réussis nous n’avons pas les artifices de l’ail et du pieux. Les jeux d’ombres et les jeux de cadrages sont présents tout le long du film afin de mettre en avant la lutte entre le Bien et le Mal. Les jeux d’acteurs sont plaisants, admirables, surtout quand Max Schreck ( interprète de Nosferatu) poursuit Hunter ou bien encore quand il se lève de son cercueil avec raideur. Malgré une ambiance glauque, malsaine ce film reste un grand classique dans l’expressionnisme allemand.

LIGER Capucine